Skip to content. | Skip to navigation

Navigation
Personal tools
Home Culture et Loisirs Jeunesse Infor Jeunes Enseignement Etudier en Europe : quelques pistes pour se lancer
Document Actions

Etudier en Europe : quelques pistes pour se lancer

Tenté de poursuivre tes études supérieures dans un autre pays de l'Union Européenne ? Pourquoi pas ! Tu peux y aller en organisant tout toi-même ou bien tu peux partir avec l'aide d'un programme européen. Voici quelques infos utiles pour démarrer cette aventure.


Partir par soi-même ?
Si tu souhaites organiser seule ton voyage, voici quelques questions à te poser avant le départ.

  • Le droit de séjour : tu as bien sûr le droit d'aller dans n'importe quel pays d'Europe pour le visiter, ce droit de séjour est limité à 3 mois. Si tu souhaites rester plus longtemps pour étudier, tu dois demander une carte de séjour dès ton arrivée dans le pays.
  • La mutuelle : ce n'est pas parce que tu changes de pays que tu ne tomberas pas malade! Tu peux continuer à bénéficier de la mutuelle si tu remplis le formulaire E128 avant ton départ.
  • Les allocations familiales : le principe est que l'on peut continuer à toucher les allocations familiales. Dans la pratique, chaque pays est organisé différemment. Il faut te renseigner auprès de ta caisse d'allocations familiales avant ton départ ou à l'ONAFTS (tel : 0800/94 434).
  • Pour tout ce qui concerne la structure d'enseignement, les conditions d'admissions et les équivalences de diplômes, chaque pays a encore sa propre structure d'enseignement. Pour comprendre tout cela, tu peux t'adresser à l'école dans laquelle tu penses t'inscrire ou t'adresser au Ministère de l'Education de ce pays.
  • N'oublie pas de préparer ton arrivée sur place. Qui pourra t'aider à trouver un logement? A découvrir la ville et l'école? A rencontrer d'autres étudiants?




Partir avec un programme européen
Les programmes européens peuvent être une aide précieuse dans la réalisation de ton projet. Ils facilitent les formatlités notamment pour les conditions d'admission et l'équivalence des diplômes, l'accueil sur place est également facilité. Une bourse peut aussi te donner un bon coup de pouce.
Les programmes européens ne manquent pas, ils visent tous un objectif spécifique. Certains programmes sont gérés par la cellule Socrates (tel : 02/413.40.43, www.cfwb.be/socrates). Pour les études supérieures, il existe des programmes d'échanges propres à chaque pays. Tu peux t'adresser au Commissariat Général aux Relations Internationales (tel : 02/421.82.11, www.wbri.be") ou auprès de ta Haute Ecole ou ton Université.


D'autres sources d'information ?
Si tu te sens un peu perdu dans tout cela ou si les adresses présentées plus haut ne sont pas suffisantes, tu peux t'adresser aux services d'information jeunesse. La plupart des pays de l'Union Européenne en organisent, tu trouveras leurs adresses en surfant sur www.eryica.org/infomobil.


Astuce : poser ta question à la bonne personne
La première règle d'or quand tu commences à te renseigner est de poser ta question dans le pays qui est compétent dans cette matière. Par exemple, tu vas aller étudier aux Pays-Bas, et tes allocations familiales proviennent de Belgique. C'est d'abord en Belgique qu'il faut demander si tu pourras continuer à les recevoir.



Source
"Guide de l'étudiant" Eures transfrontalier, mars 2001 (disponible au 063/24.29.60)


Editeur responsable :WAUTHY Nathalie - rue de la Caserne 40/3- 6700 ARLON.


Powered by Plone Ce site a été développé dans le cadre du projet CommunesPlone.org